Tout a commencé par un besoin personnel.

Pendant l’été 2017, Youssef s’était octroyé un beau Mac book Air pour l’accompagner dans sa productivité quotidienne d’entrepreneur.

Content d’être en possession de son nouvel ordinateur, il s’est mis à chercher un beau sac en cuir pour contenir systématiquement son Mac.

Après quelques semaines de recherche, Youssef fut consterné car il n’arrivait pas à trouver un briefcase fonctionnel,  de bonne qualité, à un prix convenable.

Il s’est donc tourné vers son meilleur ami Imad, lui même consultant IT et entrepreneur. Habitué à voyager partout dans le monde, Imad a pu développer une bonne connaissance en articles de maroquinerie, et si Youssef s’est tourné vers Imad, c’est qu’il savait que c’était la bonne personne.

En Namibie à cette époque, Imad a recommandé à Youssef d’attendre son retour au Maroc pour effectuer une tournée prospective dans Marrakech et Fès, anciennes villes marocaines connues pour leur patrimoine artisanal riche.

fez medina aldabag

Youssef et Imad à l’entrée de l’ancienne Medina de Fès

L’aventure avait donc commencé à Fès, dans les ruelles étroites de l’ancienne Médina. Après avoir sillonné tous les coins et les recoins de l’ancienne Médina sans trouver ce qu’ils sont venus chercher. Les deux entrepreneurs ont atterri à la plus grande tannerie de l’histoire du Maroc, la tannerie Chouara.

 

 

Impressionnés par ce magnifique complexe riverain, ils n’ont pas manqué d’observer de très près le processus de tannage ancestral, ce qui les avait émerveillé; d’autant plus, qu’au sein de la même tannerie, se trouvaient des magasins où étaient exposés de magnifiques sacs en cuir issus de cette tannerie légendaire.

 

Après avoir contemplé quelques modèles, Youssef a jeté son dévolu sur un beau sac de couleur Cognac car il correspondait exactement à ce qu’il était venu chercher. Fasciné également, Imad avait souhaité obtenir le même sac pour lui même, mais malheureusement pour lui, cette pièce était unique, et le seul moyen de l’obtenir était de retrouver les traces de l’artisan derrière.

Après des heures de recherche, Imad et Youssef sont parvenus à trouver une personne qui allait leur être d’une grande utilité, car elle les mit en contact avec l’artisan qui fit ce sac, par contre, celui-ci habitait à Casablanca désormais.

De retour à Casablanca, Imad et Youssef sont partis voir l’atelier en question, firent connaissance de l’artisan, et parvinrent à obtenir une réplique exacte du sac acheté à Fès. Ce sac était si magnifique, que Imad lui demanda comment est ce qu’il avait appris à faire des sacs pareils, et c’est là qu’ils découvrirent pour la première fois l’existence de Lokman Aldabagh, un maître maroquinier issu de Fès au parcours impressionnant.

L’artisan casablancais n’arrêtait pas de leur dire à quel point il était chanceux d’avoir appris son métier de la part de Lokman, et c’est ainsi qu’il nous raconta sa merveilleuse histoire. Celle-ci marqua Youssef et Imad, mais ils ne savaient pas à cet instant qu’ils allaient rendre hommage à Lokman Aldabagh en créant une marque portant ce même nom.

Après quelques semaines d’utilisation, Youssef et Imad obtenaient plein de compliments sur leurs sacs de la part de leur entourage constitué d’ingénieurs, d’entrepreneurs et de cadres d’entreprises. C’est ainsi qu’ils décidèrent de lancer une première production pendant l’été 2018.

 

 

 

Suite à une vidéo ou il s’agissait de présenter au grand public le premier briefcase qu’ils avaient conçu, ils avaient réussi à obtenir plus de 100 précommande en l’espace de quelques semaines, et c’est ainsi que l’aventure de la marque Lokman Aldabag commença.

Ces 100 premières commandes ont été l’occasion pour les jeunes entrepreneurs d’entrer en contact direct avec le marché, chose qui fut appuyée par une démarche d’écoute active des feedbacks clients basée sur des livraisons qui ont été faites en personne par Youssef et Imad.

 

 

 

Cette première campagne permit à Imad et à Youssef d’obtenir une idée précise sur le besoin des cadres d’entreprises et des entrepreneurs au sujet de Briefcases fonctionnels, qualitatifs et durables. Et l’idée d’explorer le marché de la maroquinerie en profondeur se manifesta d’elle même.

Commençons donc par le commencement, un beau sac en cuir est fait à partir de cuir de la meilleure qualité. Il fallait donc voir dans un premier temps quelles sont les meilleures tanneries du Maroc, ainsi, nous sommes-nous lancés à la quête de ces dernières. Après plusieurs recherches intensives, et nous être tournés à la fédération marocaines des industries du cuir, nous sommes parvenus à shortlister quelques uns des meilleurs tanneurs du Maroc.

La sélection de cuir de la meilleure qualité a toujours été un principe important dont nous n’avons jamais voulu nous passer, ainsi, passions-nous des heures à examiner les différentes qualités afin d’effectuer le meilleur choix possible.

 

 

A ce propos, nous tenons à élucider un point : Tout le cuir utilisé par nos gammes est un cuir de pleine fleur. C’est élément est à garder en tête, car il existe plusieurs qualités de cuir différentes, mais nous avons tenu à nous positionner en terme de qualité en choisissant ce qu’il y a de mieux. Nous vous invitions à lire cet article pour plus d’informations à ce sujet.

Après le choix du cuir, vient celui des accessoires, et la tâche n’a pas été de tout repos pour nous, car nous avons dû effectuer un benchmark local et international afin de repérer les entreprises qui fournissent les plus grandes marques de maroquinerie de luxe ou haut de gamme. Et à ce propos, nous sommes parvenu à nouer un lien étroit avec le leader mondial qui n’est autre que le japonais YKK.

 

 

Next step, quelle est notre signature ?

Vous vous rappelez de Lokman Aldabagh, le maître maroquinier abordé plus haut, celui-ci était connu pour son esprit positif ainsi que sens du partage, si bien qu’il offrait aux jeunes travailleurs les plus méritants de Fès un porte-documents spécial que les gens ont fini par baptiser « compagnon de succès ». Ce sens de la générosité nous a frappé ( Imad et moi), ce qui nous a inspira à élaborer la philosophie de compagnon de succès sous la forme d’un pattern marocain traditionnel reprenant les valeurs de Lokman aldabagh qui convergeaient tout simplement avec notre idée de la réussite :  Vision, Sérieux ( hard work), Apprentissage continu, Respect mutuel, Célébration du succès, et générosité ( give back).

Après avoir organisé une compétition qui a challengé une bonne centaine de participants, nous avons retenu le pattern que vous pouvez voir ci-dessus.

Maintenant se posa la question, quelle sera la doublure à utiliser et où pouvons-nous l’imprimer ?

Pour la question de doublure, nous n’avons pas longtemps hésité avant d’opter pour du tissu serge, réputé résistant et approprié pour des articles de maroquinerie haut de gamme. Par contre, pour l’impression, ce fut une autre histoire.

Nous avons dû batailler dur pendant de longues semaines avant de trouver le bon partenaire qui réussit enfin à nous sortir notre pattern avec un excellent rendu sur du tissu serge.

 

N’est ce pas beau de passer de l’abstrait au concret ? ce sentiment fut indescriptible au moment nous touchions ce beau tissu orné du pattern pour lequel nous avions travaillé si dur.

 

Bien sûr, en parallèle avec tous ces aspects de recherche et de développement, nous consacrions beaucoup de notre temps au prototypage, d’abord en faisant la conception de nos modèles en compagnie d’une équipe de designers, sur la base de nos remontées terrain ( remarques de nos clients). Et dans un deuxième temps, nous devions lancer chacune des nouvelles versions de nos prototypes et les tester sur le terrain.

 

 

Afin d’atteindre le niveau d’exigence que nous nous sommes fixés, nous avons dû prototyper d’innombrables fois, et par moments nous devions changer d’atelier pour que nous puissions trouver le niveau d’expertise que nous recherchions.
C’est ainsi, que nous avons fini par collaborer avec des ateliers partenaires des plus grandes marques de maroquinerie haut de gamme, telles que Jérôme Dreyfus, Chanel ou encore Lancel.

Aujourd’hui, 12 mois après le début de cette belle aventure, nous sommes ravis de partager avec le monde le fruit de notre labeur et permettre au monde d’apprécier toute la qualité et le savoir faire de la maroquinerie Made In Morocco.

 

 

Le marocain est artisan de nature.